Cela faut un moment que j'ai lancé cette expérimentation. Trois boutures
des plus basiques que j'ai plaquées sur une roche et que j'ai laissées
pousser. Avec le recul, j'aurais dû placer un bout de plastique pour que
les racines collent parfaitement à la roche mais tant pis.
Une fois que tout a poussé, j'ai tressé les tiges pour former un petit
tronc. Le haut a été ensuite travaillé comme un bonsaï normal.
Aujourd'hui il rejoint son pot pour la suite.