Là je vise un peu plus haut... J'ai ce grand cerisier depuis un moment déjà
et l'objectif est loin d'être atteint. Mon idée première était de laisser
pousser et de trancher le tronc pour attendre les bourgeons en arrière.
Mais au fil des lectures, l'autogreffe si elle fonctionne, offre une
opportunité qui dépend moins du facteur chance. Alors pourquoi pas essayer
?
J'ai la chance d'avoir des petites branches assez vigoureuses à la base,
j'ai donc persé le tronc et fait traverser le tout. Il faut à présent
attendre que le tout reparte, gonfle et surtout fusionne pour le départ
d'un nouvel arbre.